Imagine le BA autrement...

Bienvenue sur :
Passion Blanc-Argent

Le Chemin de Fer du Blanc Argent




Le Chemin de Fer du Blanc-Argent appelé également "le BA", est un réseau à voie métrique (1 mètre d'écartement des rails) reliant à l'origine,
les gare de Le Blanc (Indre) à Argent sur Sauldre (Cher). Cette ligne sera mise en service en 1901 et 1902.

Au départ cette ligne devait être à double voie et à écartement normal (1.435m).
C'est le plan Freycinet (qui prévoit la construction de 20 000 km de voies supplémentaires en France) qui donne le caractère d'intérêt stratégique de la ligne.
Mais en raison des restrictions budgétaires en 1890, le département de l'Indre demande que cette ligne soit construite en voie unique à écartement métrique.

C'est à partir de 1899 pour le compte de la Compagnie du Paris Orléans (PO) que la construction des 191 km de voie débuta. Avec du rail léger à double champignon.
L'exploitation sera confiée à une sous-traitance à la Compagnie du Blanc-Argent.
C'est dans les années 50, que la traction diesel va évincer la traction vapeur sur la ligne avec l'arrivée des 4 autorails Verney X220.


Mise à jour : 05 mai 2016

SOMMAIRE

Le matériel roulant


Fermetures des tronçons


Combat pour la sauvegarde du BA

 

Fermetures de tronçons


Tracé d'origine du Blanc-Argent

1939 : Fin du trafic voyageur Salbris - Argent sur Sauldre

1951 : Fin du trafic marchandises Clémont - Argent sur Sauldre

1953 : Fin du trafic voyageur Buzançais - Le Blanc

1973 : Fermeture du trafic marchandises Salbris - Clémont

1976-1977 : Dépose de la voie Salbris - Argent sur Sauldre

1980 : Fin du trafic voyageur Luçay le Mâle - Buzançais

1988 : Fin du trafic marchandises sur toute la ligne. Il restera la section voyageurs, Salbris - Luçay le Mâle

1991 : Dépose de la voie entre Argy et Buzançais, les rails sont rapatriés à Romorantin

1992 : Mise à voie normale de cette même section pour la desserte FRET du silo d'Argy

Octobre 2009 : En raison du mauvais état de la voie, la circulation des trains entre Valençay et Luçay le Mâle est suspendu (remplacé par des cars)

13 juin 2010 : Diminution de la vitesse limite de 70 à 40 km/h en raison du mauvais état général de la ligne

7 janvier 2013 : Après une fermeture de la ligne pour travaux, les trains roulent désormais sur du rail lourd provenant de la LGV Atlantique et retrouvent les 70km/h

La section Valençay - Luçay le Mâle est toujours fermée. Cependant, une idée germe sur le Train du Bas-Berry
(qui exploite la section Luçay le Mâle - Argy) de faire venir ses trains jusqu'à Valençay afin de faire correspondance au BA.
Affaire à suivre, et croisons les doigts !

 



Mar. 24 Mai 2016

5/5
Commentaire de Flo

Ça donne envie d'aller faire des photos sur cette ligne




 
 
Créé avec Créer un site
Créer un site gratuitement